Utilisation

Quelles indications ?

 

1) Gériatrie, Alzheimer et troubles apparentés

PARO intervient à divers stades de la maladie d’Alzheimer, modéré ou sévère, que cela soit en structure hospitalière ou au sein d’une Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile.

PARO permet d’agir:

*Sur la communication et les interactions sociales

Sa présence incite le contact verbal et tactile, l’expression et les transferts des sentiments et dans certains cas, la réminiscence des souvenirs antérieurs. PARO est donc fortement indiqué pour les personnes qui ont des difficultés de coopération avec les autres ou qui ont un manque de communication.

*Sur les troubles du comportement

En jouant le rôle d’objet transitionnel, en rassurant la personne et en calmant son angoisse. PARO permet de créer une atmosphère reposante (mentalement et physiquement) pour le malade, stimule l’expression des sentiments, des mémoires (émotionnelles et procédurales) et expériences du passé. Il joue sur le rappel des besoins physiologiques et la reconnaissance de l’identité de la personne.

PARO permet d’agir sur des troubles tels que l’anxiété, l’irritation, l’agressivité, la dépression, l’apathie.

*Sur les manifestations douloureuses

PARO permet de diminuer les manifestations douloureuses grâce à son effet distracteur vis-à-vis de la situation aversive de soin. Ceci est d’autant plus important que peu d’interventions non médicamenteuses existent pour soulager la douleur aiguë des personnes âgées atteintes de démence accueillies en institution. L’effet positif de PARO sur la douleur vient ainsi répondre à un réel besoin des équipes de soins dans les institutions accueillant des personnes avec démence.

*Sur la baisse des médications

En ayant une action concrète sur les troubles du comportement, PARO est un levier positif sur les baisses de médications

 

 

Quel mode d’utilisation ?

En activité de groupe : PARO est utilisé en PASA ou lors d’ateliers d’animation avec de nombreuses possibilités de thématiques

En session individuelle en fonction du parcours de soins de chaque patient. PARO est recommandé pour les patients agités, agressifs, anxieux, fortement irritables, avec une dégradation majeure du langage, une compréhension fortement ou définitivement altérée. L’équipe soignante définira pour chaque résident un protocole de soins incluant PARO, soit à des moments fixes de la journée (par exemple pour calmer une angoisse avant le sommeil) soit, de manière curative en détournant l’attention lorsqu’une crise survient.

Pour les Equipes Spécialisées Alzheimer à Domicile, PARO peut aussi jouer le rôle d’ un nouveau dispositif dans le parcours de soins d’accompagnement pour troubles cognitifs ou maladie d’Alzheimer ou apparentée.

Enfin, en réduisant l’anxiété et l’agressivité des malades, PARO contribue à une amélioration des conditions de travail des personnels soignants.

 

2) Nouvelles indications et utilisations

Conçu à l’origine pour accompagner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés, PARO suscite un intérêt croissant de la part de professionnels de santé exerçant dans des domaines variés. Ainsi, les capacités d’interaction et d’apaisement de PARO sont notamment utilisées à l’international pour le polyhandicap, les déficiences motrices et mentales, les troubles du spectre autistique (études cliniques), le traitement de la douleur et en médecine physique et réadaptation pédiatrique.

 

Ainsi, en France :

  • l’Institut Curie s’est porté acquéreur de PARO en France pour une utilisation en oncogériatrie
  • l’ARS de Corse a subventionné 3 PARO dans le cadre d’une évaluation de PARO sur l’autisme
  • la fondation ILDYS – après avoir testé PARO avec succès – l’a adopté dans son projet de SSR pédiatrique
  • l’IME de Maxeville s’est porté acquéreur de PARO en 2018
  • et plusieurs MAS et FAM ont également acquis PARO lors de l’année 2018

Plusieurs autres projets d’évaluation de PARO sont également en cours (dialyse, patients pauci-relationnels, douleur post-opératoire, anxiété pré-opératoire….).